L’importance du notaire dans son achat immobilier

L’importance du notaire dans son achat immobilier

août 13, 2020 Non Par admin

 

Bien que le bien immobilier soit choisi et le crédit immobilier soit accordé, le processus n’est pas fini. Pour entrer en possession du terrain, de l’appartement ou de la maison, il faut se rapprocher d’un notaire pour finaliser l’acte d’achat. Dans la suite de cet article, découvrez l’importance du notaire dans l’achat immobilier.

Le notaire est garant de l’authenticité des actes

Le notaire est un officier public garant de la sécurité juridique lors des transactions immobilières. En effet, il est celui qui rédige et qui confère un caractère authentique aux actes liés au transfert de propriété d’un bien immobilier. Il est important de finaliser l’achat   immobilier chez le notaire puisque celui-ci assure la régularité de la transaction. Le notaire rend les actes juridiques d’achat et de vente irréfutables, sans contestation et opposables aux tiers. Pour cela, il peut, par exemple, analyser les documents liés à l’identité des parties au contrat, au titre de propriété, à la situation hypothécaire du bien et aux règles d’urbanisme applicables dans la région.

En outre, le notaire prend en charge toutes les formalités administratives requises pour la transaction, depuis la signature de l’avant-contrat jusqu’à l’acte de vente définitif. Il effectue les déclarations et le reversement des taxes à l’administration fiscale à votre place. Aussi, le rôle du notaire est si important puisqu’il veille à l’enregistrement et à la conservation de l’acte notarié qui justifie le transfert de propriété immobilière. Le notaire est donc considéré comme le juriste et l’acteur central en matière de transactions immobilières.

Le notaire ne sécurise pas que les actes et contrats. Il offre également une sécurité légale et légitime aux parties (l’acheteur et le vendeur) pendant la cession de propriété immobilière.

Le notaire assure le déblocage des fonds

Dans le processus d’achat d’un bien immobilier, la présence du notaire est prépondérante puisqu’il procède aussi à l’appel des fonds auprès des institutions financières. C’est dire qu’il adresse une demande de déblocage des fonds à la banque qui a octroyé le crédit immobilier. Dans cette demande, le notaire précise le montant ainsi que la date de signature de l’acte définitif de vente. Le déblocage ne sera donc fait qu’après la signature de l’acte notarial, sur un compte séquestre qui est géré par le notaire.

Par ailleurs, pour une transaction immobilière, l’acheteur et le vendeur peuvent s’entendre pour faire appel à un seul notaire. Dans le cas contraire, chaque partie fait appel à son notaire et ainsi, les frais de notaires sont partagés entre eux, en fonction des tâches réalisées par chacun.